Tartare de haddock et pomme verte

26 Mar

Voici une entrée fraîche et légère pour fêter l’arrivée du printemps ! Avec cette recette de tartare je participe au défi sucre-salé de recettes.de. Le goût fumé du poisson se marie à merveille avec le goût à la fois sucré et acidulé de la pomme verte, le tout sublimé par une vinaigrette aux saveurs d’agrumes.

Ingrédients :

300g de haddock fumé

1 pomme granny smith

Huile d’olive extra vierge

Le jus d’un citron

2 cuillères à café de jus de yuzu

1/2 botte d’aneth frais

Baies roses

Sel, poivre

Ciseler l’aneth, puis préparer la vinaigrette en mélangeant l’huile d’olive avec le jus citron, le jus de yuzu, l’aneth, le sel, le poivre et les baies roses.

Couper le haddock et la pomme verte en petits cubes et les mélanger ensemble. Bien émulsionner la vinaigrette avant de la verser sur le tartare. Laisser mariner pendant 30 minutes au frigo.

Disposer le tartare dans des petites cuillères apéritif ou des verrines. Servir avec un bon verre de Saint Véran.

Buon appetito !

Salade de pommes de terre au pesto de câpres

22 Mar

Le pesto de câpres est une excellente sauce qui peut être utilisée pour accompagner des pâtes (bien évidemment) mais aussi des légumes ou des poissons. Comme je vous le disais dans mon billet ingrédients de base, les câpres sont très utilisés dans la cuisine italienne et notamment les câpres au sel. En France, on trouve plutôt les câpres au vinaigre mais si vous allez dans une épicerie italienne vous trouverez très certainement les câpres au sel qui sont plus grands et charnus.

Ingrédients pour 4 personnes:

1kg de pommes de terre

100g de câpres au sel

1 botte de persil plat (attention : le persil frisé ne convient pas pour cette recette car trop fort en goût)

1 gousse d’ail

Huile d’olive extra vierge de qualité supérieure

Sel, poivre

Le jus d’un ½ citron

Rincer tout d’abord les câpres dans de l’eau tiède, puis les laisser tremper dans de l’eau chaude pendant 10 minutes pour qu’ils deviennent moins salés.

Entre temps, éplucher les pommes de terre, les couper en dés de taille moyenne et les faire cuire à la vapeur. Une fois prêtes, les égoutter et laisser tiédir.

Préparer le pesto (voir mon billet sur les 3 techniques pour un pesto réussi). Pour cette recette, j’ai utilisé la technique N°3 à l’hachoir. Hacher donc l’ail, le persil et les câpres, puis incorporer petit à petit l’huile d’olive. Saler, poivrer et ajouter le jus d’un demi citron, bien mélanger.

Assaisonner les pommes de terre avec le pesto de câpres.

N.B: souvent avec pesto (notamment le pesto au basilic), on peut le préparer à l’avance et c’est souvent bien meilleur car tous les arômes se développent. En revanche, je vous déconseille de préparer le pesto de câpres à l’avance car le persil ne développe pas forcement plus d’arômes en mijotant dans l’huile, bien au contraire, je trouve qu’il est bien plus frais et aromatique si préparé minute.

Buon appetito !

Flan piémontais chocolat-amaretti (Bonet)

18 Mar

Si vous aimez les amaretti (biscuits italiens à base d’amandes, une sorte de macaron sec si on veut), alors cette recette est pour vous. Le bonet est un dessert typique de la région de Turin. En dehors du Piémont, ce dessert est peu connu dans les autres régions, les piémontais gardent bien le secret de ce flan qui est absolument sublime et dont je vous dévoile la recette ici.

Petite précision sur les amaretti: il en existe de deux sortes, les amaretti secs et les amaretti moelleux. Pour cette recette, il faut utiliser ceux qui sont secs, que vous pouvez trouver facilement dans les épicerie italiennes.

Ingrédients:

100g de Amaretti secs

50g de cacao en poudre

750 ml de lait demi écremé

6 jaunes d’œufs

150g de sucre

Pour le caramel : 100g de sucre

½ verre de liqueur (type Amaretto ou Rhum)

Pour la décoration, quelques amaretti

Préchauffer le four à 180°.

Mélanger les œufs avec le sucre afin d’obtenir une crème aérienne, homogène et claire en couleur. Hacher les amaretti et les réduire en poudre fine (garder quelques amaretti entiers pour la décoration). Mélanger les amaretti avec le cacao et la crème aux œufs. Verser le lait et la liqueur et bien mélanger.

Préparer entre temps le caramel en faisant fondre le sucre dans une casserole sans mélanger.

Dans un moule à cake en silicone, verser le caramel puis la crème du bonet. Faire cuire au bain marie dans le four pendant 45-50 minutes à 180°. Sortir le bonet du four et laisser refroidir, puis mettre au frigo pendant 1 heure minimum (l’idéal serait 3 heures ; je vous conseille même de préparer ce dessert la veille). Démouler le bonet et décorer avec les amaretti entiers.

Buon appetito! 

Blettes à l’italienne

15 Mar

En France on mange souvent les blettes à la crème et c’est bien dommage ! En plus d’être plus lourdes et caloriques, je trouve que la crème ne relève pas le goût des blettes, bien au contraire elle le masque. Je vous propose ici une salade tiède de blettes au citron et à l’huile d’olive, idéale à servir soit en entrée ou alors en accompagnement avec du poisson blanc (sole, merlin, carrelet). Si vous souhaitez faire un repas léger et végétarien vous pouvez également les servir avec du riz basmati nature, tout simplement.

Ingrédients :

1 botte de blettes (choisir celle qui a le plus de feuilles vertes)

1 citron

Huile d’olive extra vierge de Toscane ou d’Ombrie

Fleur de sel

Poivre

Ecorce sechée de citron (marque Albert Menes)

Laver soigneusement les blettes et retirer la base près de la racine. Les faire cuire à la vapeur 15 à 20 minutes dans un cuit-vapeur. Séparer ensuite la partie verte des tiges. Couper les tiges en petits dés. Prendre les feuilles vertes et bien les essorer à la main afin d’enlever toute l’eau et les couper en lanières.

Vous pouvez également séparer en amont de la cuisson les feuilles vertes des tiges et cuire ces dernières dans de l’eau salée pendant 20 minutes puis blanchir les feuilles vertes 5-8 minutes, toujours bien les essorant à la main à la fin pour enlever l’excès d’eau. Puis procéder de la même manière, couper les tiges en dés et les feuilles en lanière.

Entre temps, préparer la vinaigrette avec l’huile d’olive, le jus d’un citron, la fleur de sel, le poivre et l’écorce de citron et bien émulsionner. Disposer les blettes dans un saladier et les assaisonner avec la vinaigrette citronnée. Ces blettes se dégustent de préférence encore tièdes même si elles sont délicieuses froides aussi.

Buon appetito !

Gnocchi crémeux aux aubergines

5 Mar

Je vous propose aujourd’hui des gnocchis faits maison avec une sauce fondante aubergines-mozzarella, une vraie tuerie ! Cette recette est une variante des classiques gnocchi « alla sorrentina », des gnocchi à la sauce tomate gratinés à la mozzarella, auxquels j’ai ajouté des aubergines.

Les gnocchi sont un incontournable de la cuisine italienne et sont très faciles à préparer. Alors suivez pas à pas mes conseils et lancez-vous.

gnocchi-aubergine-mozzarella

Ingrédients pour 4 personnes:

Pour le gnocchi :

1 kg de pommes de terre à chaire farineuse (type bintje)

250g de farine

1 œuf

1 pincée de sel

Pour la sauce :

1 grosse aubergine

2 gousses d’ail

Quelques feuilles de basilic

Coulis de tomate

Huile d’olive

Gros sel

Sucre

1 mozzarella maxi (Galbani)

Laver et couper les pommes de terre en morceaux. Les plonger dans un grand volume d’eau froide salée et faire cuire environ 30 minutes. Égoutter et les réduire en purée, laisser refroidir. Dans un saladier, mélanger la purée, la farine, le jaune d’œuf et saler. Pétrir à la main jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène.

Fariner un plan de travail et former à la main des petits boudins longs de pâte d’une épaisseur de 1 à 2 cm, puis couper en tronçons de 2 cm. Rouler les gnocchis sur le dos d’une fourchette de manière à faire des petites incisions. Les fariner et les disposer sur le plan de travail.

gnocchi-de-pommes-de-terre

Préparation de la sauce : je vous conseille de la préparer à l’avance (la veille idéalement). Couper l’aubergine en dés et saupoudrer de gros sel pour la faire égorger (laisser reposer au moins 30 minutes pour que l’eau sorte). Rincer et éponger les dés d’aubergine avant de les utiliser (car sinon ils seraient trop salées).

Faire revenir les 2 gousses d’ail dans l’huile d’olive pour le parfumer, ensuite les enlever et faire frire les aubergines 15 minutes environ. Verser le coulis de tomate et laisser mijoter à feu doux encore 15 minutes, en ajoutant les feuilles de basilic ciselées. A fin cuisson, ajouter éventuellement une pincée de sucre.

Faire cuire les gnocchi dans de l’eau bouillante salée pendant 2 minutes. Vous saurez que vos gnocchi sont cuits quand ils remontent à la surface. Les égoutter et les mélanger avec la sauce aux aubergines.

Couper la mozzarella en dés et la mélanger avec les gnocchi et leur sauce. Faire chauffer quelques minutes jusqu’à ce que la mozzarella soit fondue.

Buon appetito !

Spaghetti à la bolognaise de poulpe

25 Fév

Vous cherchez une alternative originale à la bolognaise de viande? Alors, cette recette de bolognaise de poulpes est pour vous: parfumée et savoureuse, cette sauce est sublime!

bolognaise_de_poulpe

Ingrédients pour 4 personnes:

400g de spaghetti (ici j’ai utilisé les spaghetti aux oeufs de la marque La Pasta di Angelo, divins….)

1 morceau de poulpe (prenez la tête + quelques tentacules)

½ oignon

1 botte de persil plat

l’écorce d’un demi citron (de préférence bio)

Huile d’olive

Sel, poivre

1 gousse d’ail

Vin blanc

Faire cuire le poulpe. Astuce: pour ne pas avoir un poulpe caoutchouteux, faites cuire votre poulpe une bonne heure dans de l’eau bouillante non salée. A fin cuisson, enlever le poulpe de la casserole pour le faire tiédir mais garder son eau de cuisson (qui va servir pour la cuisson des pâtes). Puisque généralement les poulpes sont assez gros (2 kg ou plus), vous pouvez utiliser une partie du poulpe pour la sauce bolognaise (la tête + quelques tentacules) et garder le reste du poulpe pour faire une salade de poulpe (click).

cuisson_poulpe

Laver soigneusement le citron, enlever l’écorce et l’hacher. Hacher également le poulpe, le persil et l’oignon (chaque ingrédient séparément, c’est important).

Dans une casserole, faire blondir l’oignon et l’ail (enlever l’ail dès qu’il est rissolé). Ajouter ensuite le poulpe et le persil, remuer, ajouter le vin, le sel et le poivre et faire cuire 5 minutes. Juste avant d’éteindre le feu, ajouter l’écorce de citron hachée.

Entre temps, chauffer l’eau qui a servi pour cuire le poulpe et faire cuire les spaghetti (5 minutes pour une cuisson « al dente » si vous utilisez les spagnetti frais aux oeufs, sinon 9 minutes si vous utilisez des spaghetti classiques de blé dur). Je conseille fortement d’utiliser des spaghetti frais car ils se marient à merveille avec la sauce de poulpe (je vous conseille la marque La Pasta di Angelo, au rayon frais en grandes surfaces). Égoutter les spaghetti et mélanger avec la sauce. A déguster avec un verre de Soave.

Buon appetito! 

Tonno & fagioli

24 Août

Voici une savoureuse salade, très facile et rapide à préparer avec les ingrédients du placard. Idéale pour les repas du soir en semaine quand vous disposez de peu de temps pour cuisiner !

salade-de-thon

Ingrédients:

1 boîte d’haricots blancs en conserve

1 boîte de filets de thon en conserve

2 tomates grappes

Artichauts marinés

1 belle poignée d’olives noires (essayez les olives taggiasche de la Ligurie, en vente souvent dans les épiceries italiennes)

Huile d’olive extra vierge

Vinaigre balsamique

Sel, poivre

Thym et origan

Egoutter les haricots blancs et les filets de thon et les disposer dans un saladier. Laver et couper les tomates et les ajouter au saladier avec les olives et les artichauts marinés. Assaisonner avec l’huile d’olive, le vinaigre balsamique, le sel, le poivre, le thym et l’origan. Prêt en 5 minutes chrono, bon appétit !

salade-de-thon

Farinata

20 Août

Après deux semaines et demi passées en Ligurie (à Moneglia plus précisément, prés des Cinque Terre), j’ai un peu la nostalgie de la cuisine régionale et des spécialités locales telles que le pesto, la focaccia, la farinata ou encore les plats à base de poisson.

La farinata est une sorte de galette à base de farine de pois chiches. Véritable emblème de la street-food italienne, elle s’achète chez le boulanger et se déguste souvent immédiatement quand elle est encore tiède et croustillante ou sinon en apéritif. Son succès dépasse les frontières de la Ligurie et on peut ainsi retrouver des variantes dans d’autres régions d’Italie (comme la Cecina en Toscane ou la Pannella en Sicile) et…même à Nice (la Socca niçoise).

Très facile à préparer à la maison, je vous dévoile ici la recette. Petite cerise sur le gâteau, c’est une recette sans gluten, donc idéale pour tous ceux qui suivent un régime gluten-free.

farinata

Ingrédients :

300 g de farine de pois chiches

1 LT d’eau

½ verre d’huile d’olive vierge extra

Fleur de sel

Poivre

Romarin

Dans un bol, mélanger à l’aide d’un fouet la farine de pois chiches avec l’eau jusqu’à obtenir une pâte lisse (assez liquide, ne vous inquiétez pas, c’est normal d’avoir cette consistance ) et sans grumeaux. La recette classique indique qu’il faut faire reposer la pâte pendant 4 à 5 heures. Personnellement, je ne l’ai jamais fait et le résultat est tout aussi bon, à vous de juger si vous avez le temps ou pas de faire reposer la pâte.

Incorporer ensuite l’huile d’olive à la pâte, ainsi qu’une grande pincée de fleur de sel, du poivre et quelques brins de romarin concassés ; continuer à bien mélanger.

Préchauffer le four à 250°. Huiler les fond et les bords d’un plat à four rond et plat d’un diamètre assez grand (26-28 cm). A défaut, utiliser une plaque à four et y verser directement  la pâte. Enfourner pendant 10 minutes, puis éteindre  le four et allumer le grill, pour que la surface de la farinata devienne légèrement croustillante (environ 10 minutes au grill). Sortir la farinata du four et la laisser refroidir quelques minutes (elle se déguste tiède !). Couper la farinata en petits triangles ou carrés et servir en apéritif.

Buon appetito !

Papillotes cabillaud-fenouil

23 Juil

En Italie on cuisine beaucoup avec le fenouil. D’ailleurs, il y a une variété de fenouil qui provient d’Italie qui s’appelle « fenouil de Florence » et se caractérise par son bulbe blanc, large et charnu, idéal pour la cuisine. C’est la variété qu’on retrouve le plus en France sur les étales…

Nous sommes en pleine saison du fenouil, alors j’en profite pour vous proposer une petite recette minceur, très facile et rapide à préparer, aux saveurs délicates et parfumées.

papillote-cabillaud-fenouil-italien

Ingrédients pour 4 papillotes :

500 g de dos de cabillaud

1 grand fenouil

Huile d’olive extra vierge

Graines de fenouil

Graines d’anis et/ou de carvi

Sel, poivre

Préchauffer le four à 200°.

Laver et couper le fenouil en deux dans le sens de la longueur et puis en très fines tranches. Couper le dos de cabillaud en 4 pavés de taille égale.

Prendre 4 feuilles d’aluminium, disposer 2 tranches de fenouil dans chaque papillote, puis le pavé de cabillaud et assaisonner avec l’huile d’olive, le sel de mer, le poivre, les graines de fenouil, d’anis et de carvi. Fermer les papillotes et enfourner pendant 10-12 minutes environ.

Servir avec du riz basmati en accompagnement.

Astuce: si vous préférez que le fenouil soit plus cuit et fondant, je vous conseille alors de le faire blanchir au préalable quelques minutes pour qu’il soit plus tendre. De mon côté, je préfère quand le fenouil reste ferme et « al dente » et je trouve que la cuisson en 10-12 minutes est suffisante, mais pour ceux qui le préfèrent plus cuit, pensez à le blanchir avant, mais en tout cas, ne faites pas cuire la papillote plus de 12 minutes car sinon le poisson deviendrait trop sec et cela serait dommage!

Buon appetito !

Wok italien aux légumes du soleil

30 Mai

La cuisine au wok est rapide, saine et fraîche. Il s’agit d’un mode de cuisson instantané, où on fait cuire les ingrédients à feu vif quelques minutes en remuant constamment, cela permet de préserver à la fois les vitamines et les jolies couleurs des légumes. En effet, grâce à sa forme évasée, le wok permet de chauffer les aliments de façon uniforme et avec très peu de matière graisse, donc on peut considérer que c’est une cuisine minceur. Traditionnellement utilisé dans la cuisine asiatique, je vous propose une recette de wok aux saveurs et aux couleurs ensoleillés, avec des légumes de saison.

wok-italien-legumes-du-soleil

Ingrédients:

8 asperges vertes

1 courgette

½ poivron rouge

½ poivron jaune

2 poignées de tomates cerise

Huile d’olive extra vierge

Huile d’olive au citron (facultatif)

Sauce soja

Crème de vinaigre balsamique

Quelques feuilles de basilic frais

Une poignée de pignons

Thym frais

2 gousses d’ail

Laver soigneusement chaque légume. Couper les courgettes en julienne, les poivrons en lamelles et les tomates cerise en deux (mais en laisser quelques unes entières). Ciseler le basilic. A l’aide d’un économe éplucher les asperges, enlever le bout dur du bas et les couper en deux dans le sens de la longueur. Blanchir les asperges 3 minutes, puis les égoutter et les rincer à l’eau froide pour arrêter la cuisson.

Faire revenir les gousses d’ail dans de l’huile d’olive mais les enlever dès qu’elles commencent à dorer. Commencer par faire revenir les poivrons 2 minutes, puis ajouter les asperges et les courgettes, asperger de sauce soja et faire revenir le tout pendant 3 minutes. Ajouter ensuite les tomates cerise, le basilic et le thym et faire revenir une petite minute.

Dresser les légumes dans une assiette. Ajouter quelques goûtes de crème de vinaigre balsamique ainsi qu’un filet d’huile au citron. Ajouter une poignée de pignons pour apporter du croquant au wok.

Vous pouvez servir ce wok en accompagnement avec de la viande, du poisson blanc ou des nouilles (pour changer, essayez les spaghetti sans gluten ou alors les pâtes d’épeautre).

Buon appetito !

%d blogueurs aiment cette page :