Risotto à l’encre de seiche

23 Juil

Le risotto à l’encre de seiche est un grand classique de la cuisine italienne. En plus d’avoir une couleur magnifique et intense, ce risotto est très parfumé et riche en arôme. Retrouvez tous mes conseils pour réussir un bon risotto ici (click). Ci-dessous la recette complète du risotto à l’encre de seiche, que j’ai réalisé à la cocotte minute, pour une cuisson express et un résultat tout aussi bon ! Si vous n’avez pas de cocotte, vous pouvez cuire le risotto de façon traditionnelle, en remuant le riz au fur et à mesure. Le résultat est le même mais la cuisson bien plus longue (20 minutes  pour la méthode traditionnelle Vs 4 minutes à la cocotte).

Ingrédients pour 4 personnes :

300g de risotto (arborio ou carnaroli)

1 oignon blanc

500g de chipirons, soupions ou seiche

2 sachets d’encre de seiche

½ cube de court-bouillon Knorr (facultatif)

1 verre de vin blanc

900 ml d’eau

Beurre

Pour cette recette j’ai utilisé des chipirons, mais vous pouvez également utiliser de la seiche ou des soupions. Commencer par laver et nettoyer le poisson, puis le couper en lamelles.

Hacher l’oignon.

Faire blondir l’oignon dans une cocotte minute avec de l’huile d’olive, puis ajouter les chipirons et laisser revenir une petite minute, déglacer ensuite avec 1 dl de vin. Laisser évaporer, puis ajouter le riz et faire toaster une  autre petite minute, tout en remuant pour ne pas faire coller le riz à la cocotte. Ajouter ensuite le demi cube de court bouillon, l’encre de seiche et le reste du vin, bien mélanger, puis ajouter l’eau et fermer la cocotte minute. Porter la cocotte à ébullition, dès qu’elle commence à siffler, baisser le feu et laisser cuire 3-4 minutes. Ouvrir la cocotte, vous verrez l’eau sera toute évaporée. Vous n’avez qu’à bien remuer, puis ajouter une noisette de beurre et mélanger.

Souvent dans le risotto on ajoute aussi du parmesan, mais puisque nous avons du poisson, le parmesan n’est pas vraiment conseillé car il masquerait le goût des chipirons. Le beurre suffira pour apporter le côté crémeux tout en révélant le goût de l’encre de seiche et des chipirons.

Buon appetito! 

Salade de borlotti & poulet

17 Juil

Comment utiliser vos restes de poulet rôti ? Voici une petite idée de salade qui change du quotidien. Une savoureuse recette à base d’ingrédients typiquement italiens, notamment les haricots borlotti, une variante des haricots coco. Ces haricots marbrées sont assez difficiles à trouver en France, mais vous pouvez tenter votre chance dans les magasins bio ou au marché. En Italie, on a le choix entre borlotti frais (à écosser), secs ou en boîte (très pratiques). Ici en France, il faut se contenter des borlotti secs, moins pratiques certes car ils sont assez longs à cuire (instructions ci-dessous).

Ingrédients pour 2 personnes:

200g d’haricots borlotti

Les restes d’un poulet rôti

2 œufs

4 poignées de feuilles d’épinards

16 tomates cerise

10 tomates séchées

Olives taggiasche (chez votre épicier italien)

Huile d’olive

Vinaigre balsamique

Fleur de sel, poivre, thym

La veille, tremper le haricots borlotti dans de l’eau froide. Cette étape est importante car cela facilitera la cuisson. Le jour même, faire cuire les haricots dans de l’eau bouillante salée pendant 45 min, voire 1 heure. Laisser refroidir.

Laver les épinards et les faire revenir 2 à 3 minutes dans de l’huile d’olive. Saler et poivrer, puis laisser refroidir.

Faire cuire les œufs (12 minutes environ), puis les éplucher et les couper en deux.

Couper les restes d’un poulet rôti en petits morceaux.

Préparer une vinaigrette avec l’huile d’olive, le vinaigre balsamique, la fleur de sel, le poivre et le thym. Bien émulsionner la sauce.

Couper les tomates cerise en deux. Dans un saladier, mélanger tous les ingrédients. Assaisonner avec la vinaigrette. Avec cette salade, je vous conseille un bon verre de Chianti Riserva.

Buon appetito !

Granita à la pastèque

8 Juil

Avec ces fortes chaleurs, il n’y a rien de mieux qu’une bonne granita pour se désaltérer ! Très rafraîchissante, la granita est à mi chemin entre une boisson et un sorbet. Cette spécialité a été inventée en Sicile et on peut la décliner avec différents ingrédients : fruits frais, café, sirops, amendes…les possibilités sont infinies. Je vous propose ici une granita à la pastèque: très colorée, parfumée et aussi…faible en sucres. Souvent les granitas sont bourrés de sucres, moi j’ai réduit par 4 la quantité de sucre nécessaire et le résultat et tout aussi bon (voir meilleur). Autre avantage de la granita, pas besoin de sorbetière pour la réaliser, donc c’est très simple!

Ingrédients:

1 petite pastèque (soit environ 800g)

100g de sucre

1 dl d’eau

Dans une casserole, porter à ébullition l’eau avec le sucre, laisser ensuite mijoter pendant 5 minutes, puis laisser refroidir.

Couper la pastèque en dés, puis la mixer dans un blender ou robot  avec le sirop d’eau et de sucre. Filtrer la préparation avec un écumoire pour enlever les fibres et les pépins.  Verser dans un récipient et mettre au réfrigérateur pendant au moins 3 heures. Remuer de temps en temps, la granita ne doit pas devenir un bloc de glace, il faut qu’elle soit semi-liquide. Vous saurez qu’elle est prête dès que les premiers cristaux de glace se forment mais que vous pouvez toujours mélanger la préparation.

Servir avec des petites tranches de pastèque pour la décoration.

Variantes : vous pouvez également ajouter de la menthe fraîche ou relever la granita avec de l’alcool (vodka, par exemple)

Buon appetito!

Gagnants du défi de cuisine de Mai

2 Juil

Souvenez vous, en Mai  j’ai fait partie du jury pour le défi de cuisine pique-nique avec les doigts organisé par recettes.de et je vous avais proposé une frittata aux courgettes pour vous inspirer.

 

 

 

 

 

Vous avez été nombreux à participer et avec toutes les recettes que vous avez proposé cela été difficile pour le jury de faire un choix,mais ça y est, avec les autres membre du jury nous avons enfin désigné les 3 gagnants, les voici :

1ère place : Sandwichs anglais aux œufs et au cresson du blog Cooking Julia

Vous pouvez consulter la recette sur le blog de Cooking Julia:

http://cookingjulia.blogspot.fr/2017/05/sandwiches-anglais-aux-ufs-et-au-cresson.html 

2° tartelette aux petits pois et fromage de brebis du blog My Parisian Kitchen

Vous pouvez consulter la recette sur le site de My Parisian Kitchen:

http://www.myparisiankitchen.com/fr/recettes/35-entrees/323-tartelettes-aux-petits-pois-et-au-fromage-de-brebis

3° place boulettes de courgettes du blog Amandine Cooking

Vous pouvez consulter la recette sur le blog de Amandine Cooking:

http://www.amandinecooking.com/2017/04/boulettes-de-courgette-a-l-oignon-curry-et-flocons-d-avoine.html

Bravo aux trois gagnantes!

Ce mois-ci, le site recettes.de vous propose un nouveau défi de cuisine autour de la cuisine multicolore. Wow, ça m‘inspire déjà, je pense que je vais participer aussi!

 

 

Salade de pâtes orecchiette

28 Juin

Vous l’avez compris, j’aime bien les orecchiette, ces petites pâtes à forme d’oreille de la région de Pouilles. Je vous propose ici une belle salade estivale, pour vos pique-niques d’été. Une recette végane, simple et rapide à préparer, aux saveurs typiquement italiens.

salade-pates-orecchiette

Ingrédients pour 4 personnes :

350g de pâtes courtes type orecchiette (pâtes à forme d’oreille)

20 tomates cerise

100g d’haricots verts

Une belle poignée d’olives Taggiasche (olives noires de la Ligurie, en vente dans les épiceries italiennes)

Une poignée de pignons de pin

2 cuillères de tapenade noire

Huile d’olive extra vierge

Quelques feuilles de basilic

Sel, poivre et piment d’Espelette

Commencer par préparer la vinaigrette en mélangeant 2 cuillères de tapenade noire avec l’huile d’olive, le basilic ciselé, le sel, le poivre et le piment d’Espelette. Bien émulsionner.

Faire cuire les orecchiette dans de l’eau bouillante salée respectant le temps de cuisson indiqué sur le sachet (important : les pâtes doivent rester al dente).

Entre temps, laver les haricots verts, les couper en 4 et les faire cuire dans de l’eau bouillante salée 5 minutes environ (ils doivent rester al dente aussi). Les égoutter et les passer dans de l’eau froide pour arrêter la cuisson.

Dans un saladier, disposer les haricots verts, les tomates cerise coupées en deux, les olives Taggiasche et les pignons. Égoutter les orecchiette et les passer également dans de l’eau froide, puis les ajouter dans le saladier et verser la vinaigrette. Rectifier l’assaisonnement si besoin.

Déguster frais. Vous pouvez préparer votre salade la veille, la garder au frigo et la sortir une dizaine de minutes avant de servir.

Buon appetito !

Tomates farcies « alla Pugliese »

24 Juin

Vous connaissez tous sans doute les tomates à la Provençale, un grand classique de la cuisine du sud de la France. Je vous propose aujourd’hui de découvrir la version italienne (pour être plus précis, une recette régionale des Pouilles).

Colorées, parfumées et pleines de umami ces petites tomates accompagneront toutes vos recettes estivales ; elles peuvent également se déguster en entrée.

Ingrédients pour 4 personnes :

16 petites tomates grappes

60g-80g de chapelure

Une grosse poignée de câpres au sel (si vous ne les trouvez pas, vous pouvez utiliser les câpres au vinaigre)

50g anchois à l’huile

½ botte de persil plat

Marjolaine

1 gousse d’ail

100 ml de bouillon

Laver et couper les tomates à ¾ de leur hauteur, vider l’intérieur des tomates et garder la partie supérieure pour le chapeau. Saler l’intérieur des tomates, les disposer à l’envers et les laisser reposer 20 minuter pour enlever l’excès d’eau, égoutter. Disposer les tomates dans un plat à four.

Hacher le persil, l’ail, les câpres et les anchois et les mélanger dans un bol avec la chapelure et la marjolaine. Verser un peu de bouillon pour ramollir légèrement la farce sans que celle-ci devienne trop liquide, puis verser également un filet d’huile d’olive. Farcir chaque tomate et disposer le chapeau sur le dessus.

Préchauffer le four à 200°. Enfourner les tomates et laisser cuire pendant 30 à 40 minutes.

Buon appetito !

Bruschetta thon-poivrons

14 Juin

Si vous avez aimé ma recette de bruschetta classique à la tomate et basilic, alors cette recette est pour vous. Voici une tartine colorée et ensoleillée pour un apéritif estival entre amis. A déguster avec un bon Spritz bien frais…

Ingrédients :

Pain poilane

1 boîte de thon à l’huile d’olive

1 poivron rouge et 1 poivron jaune

Quelques feuilles de basilic

2 gousses d’ail

Huile d’olive vierge extra de qualité supérieure

Sel

Piment d’Espelette ou de Cayenne

Laver les poivrons et les couper en petits morceaux. Couper l’ail en deux. Ciseler le basilic.

Dans une poêle, faire dorer une gousse d’ail dans de l’huile d’olive afin de parfumer l’huile (enlever l’ail avant qu’il noircisse). Ajouter les poivrons et faire revenir une bonne dizaine de minutes à feu moyen. Saler et ajouter le piment (d’Espelette ou de Cayenne) et le basilic. Enlever du feu. Égoutter le thon et mélanger avec les poivrons.

Faire toaster le pain au four pendant 5 minutes, puis le sortir du four. Le frotter avec l’ail, puis ajouter le mélange de poivrons et thon sur le pain. Ajouter encore un petit filet d’huile d’olive, puis servir.

Buon appetito! 

Frittata aux courgettes

31 Mai

La frittata est la version italienne de l’omelette française ou de la tortilla espagnole. En réalité, la frittata ressemble plus à une tortilla espagnole et se différencie d’une omelette car tous les ingrédients sont mélangés ensemble alors que les omelettes ont traditionnellement le mélange d’œufs cuits et plié autour d’un remplissage d’ingrédients.

En France, les recettes d’omelettes restent assez classiques : au jambon, au fromage, aux champignons, aux lardons, etc. En Italie, on est assez inventifs avec l’omelette et ils existent des recettes très originales, souvent à base de légumes avec un petit ajout de parmesan….vous savez, les italiens mettent du parmesan partout (eh oui même dans la soupe !).

Je vous propose aujourd’hui une frittata végétarienne à base de courgettes. Etant la saison des petites courgettes vert clair (les courgettes trompette, celles qui ont souvent la fleur de courgette, elles proviennent d’Italie mais on les retrouve également dans le Sud de la France), je vous conseille, si vous les trouvez au marché, d’utiliser cette sorte de courgette qui se différencie des courgettes classiques vert sombre, plus amères et pleines d’eau. Les courgettes trompette ont la chère plus ferme et un léger goût de noisette.

La frittata est un plat idéal pour un pique-nique avec les doigts réussi. Comme vous le savez, ce mois-ci je fais partie du jury pour le défi de cuisine de Mai organisé par recettes.de. Aujourd’hui c’est le dernier jour pour participer, alors, qu’attendez-vous à propose une recette originale autour du thème pique-nique avec les doigts. Je vous préviens, votre recette doit pouvoir se manger avec les doigts (le coûteau est autorisé pour couper des parts, mais ensuite il faut manger avec les mains !). RDV sur le site de recettes.de pour voir les modalités de participation.

Ingrédients :

6 œufs

6 courgettes trompette (ou à défaut 2 courgettes classiques)

½ poireau

50g de parmesan râpé

Laver soigneusement les légumes et les couper en fines rondelles. Battre les œufs avec une fourchette, saler, poivrer et ajouter le parmesan.

Dans une poêle, faire dorer le poireau dans de l’huile d’olive. L’enlever de la poêle une fois qu’il est doré de manière à ce qu’il ne crame pas. Ajouter à nouveau un filet d’huile d’olive et faire revenir les courgettes une dizaine de minutes jusqu’à ce qu’elles soient bien tendres, réserver.

Dans la même poêle, ajouter encore un filet d’huile d’olive, puis intégrer le poireau et les courgettes et ajouter les œufs. Faire revenir à feux vif jusqu’à ce que les bords de la frittata commencent à prendre près de la paroi de la poêle, puis baisser le feu au minimum et laisser cuire à feu doux pendant une dizaine de minutes, le temps que le fond de la frittata soit cuit et que le dessus soit presque pris. Prendre une assiette plate, la disposer sur la frittata pour la tourner et faire cuire de l’autre côté encore quelques minutes, toujours à feux doux. N’hésitez pas à ajouter un filet d’huile d’olive quand vous tournez la frittata pour éviter qu’elle crame.

Une fois cuite, disposer la frittata sur une assiette et essuyer l’excès d’huile avec du sopalin. La frittata peut se déguster soit tiède ou même froide.

Buon appetito! 

Gagnants du défi de cuisine d’Avril

21 Mai

Souvenez vous, en Avril j’ai fait partie du jury pour le défi de cuisine asperges, radis et légumes d’Avril organisé par recettes.de et je vous avais proposé un risotto primavera pour vous inspirer. Vous avez été nombreux à y participer et il y a plein de recettes sympas qui mettent bien à l’honneur les légumes de printemps.

Avec les autres membres du jury nous avons désormais désigné les gagnants, les voici :

1ère place : Tarte aux asperges sauvages et lardons du blog Les Secrets de Cuisine de Christine

Découvrez la recette sur le blog Les Secrets de Cuisine de Christine:

http://secrets2cuisine.overblog.com/2017/04/tarte-aux-asperges-sauvages-oignons-et-lardons-fumes.html

2ème place : Cheesecake asperges & haddock du blog Mado & la Tête dans le Frigo

Voir la recette sur le blog Mado & la Tête dans le Frigo:

http://www.latetedanslefrigo.com/cheesecake-d-asperges-haddock-miettes-d-oeuf-mousse-legere-a129818054

3ème place : Mousse d’asperges vertes du blog Cooking Julia

RDV sur le blog de Cooking Julia pour voir la recette:

http://cookingjulia.blogspot.fr/2017/04/mousse-dasperges-vertes.html

Bravo aux trois gagnantes !

Et puisque j’ai beaucoup aimé faire partie du jury du défi de cuisine d’Avril, je fais à nouveau partie du jury pour le défi de cuisine de Mai autour du thème pique-nique avec les doigts. Je vous encourage à y participer…je posterai ma recette la semaine prochaine pour vous inspirer.

D’ici là bon dimanche et bonne cuisine à tous!

Taste of Paris, le RDV des gourmets

19 Mai

Aujourd’hui j’ai participé au salon Taste of Paris, l’incontournable festival de la gastronomie. Si vous habitez en région parisienne, je vous conseille d’aller y faire un petit tour ce week-end, vous pourrez y déguster des plats signatures réalisés par des grands chefs, faire des cours de cuisine  (atelier des sens, Electrolux) et aller à la rencontre d’artisans et producteurs régionaux (boutargue, saumon, caviar, huile d’olive, produits d’épicerie divers et variés, vins, etc.).

Pas moins de 19 restaurants éphémères ont été installés pour l’occasion, qui sont animés par des grands chefs. Voici le détail :

  • Christophe Adam – L’éclair De Génie
  • Frédéric Anton – Le Pré Catelan
  • Juan Arbelaez – Nubé A L’hôtel Marignan
  • Nicolas Beaumann – Maison Rostang
  • Amandine Chaignot – Rosewood London Restaurant
  • Tomy Gousset – Tomy & Co
  • Kei – Kobayashi Kei
  • Guy Krenzer – Maison Lenôtre
  • Philipe Labbé – La Tour D’argent
  • Jean-Baptiste Lavergne Morazzani – La Table Du 11
  • William Ledeuil – Ze Kitchen Galerie
  • Stéphanie Le Quellec – La Scène Au Prince De Galles
  • Grégory Marchand – Frenchie
  • Thierry Marx – Mandarin Oriental, Paris
  • Romain Meder – Alain Ducasse Au Plaza Athénée
  • Pierre Sang Boyer – Restaurants Pierre Sang
  • Guy Savoy – Restaurant Guy Savoy
  • Julia Sedefdjian – Les Fables De La Fontaine
  • Yoshitaka Takayanagi – L’agapé
  • Sylvestre Wahid – Thoumieux

J’ai eu la chance de croiser en personne Pierre Sang, Frédéric Anton, Jeremy Izarn et Yoshitaka Takayanagi. C’était trop bien !

J’ai également participé à un cours de cuisine de l’Atelier des Sens où j’ai réalisé une bonne charlotte à la fraise 🙂

Côté producteurs, je vous conseille de visiter les stands suivants, vous y trouverez des produits exceptionnels: Salma, Umami, Boutargue Memmi, Kalios

Voici quelques infos pratiques sur le salon:

Du jeudi 18 (soir) au dimanche 21 mai (soir)
Grand Palais,
3 avenue du Général Eisenhower
75008 Paris

Session Journée de 11h00 à 16h00 – Session Soirée de 19h00 à minuit

Tarif entrée : à partir de 20€

Une fois rentré, il faudra acheter des crédits si vous voulez consommer des plats ou des boissons sur place. Vous pourrez également acheter des produits directement aux producteurs.

Vive la gastronomie!

%d blogueurs aiment cette page :