Tag Archives: cresson

Pesto de cresson

15 Nov

Vous connaissez sans doute le véritable pesto au basilic dont vous pouvez trouver la recette ici (click). Aujourd’hui je vous fais découvrir un pesto très original aux notes poivrées et corsées, le pesto de cresson. Surprenez vos convives avec ce pesto alternatif mais tout aussi savoureux que le classique !

pesto-de-cresson

Ingrédients :

1 botte de cresson

40 g d’amandes (elles vont adoucir le goût piquant du cresson)

20 g de parmesan râpé

15 cl d’huile d’olive extra vierge

Sel, poivre

Le jus d’un ½ citron (facultatif)

 

Laver, effeuiller et puis sécher les feuilles du cresson. Dans un blender, mixer le cresson et les amendes. Ajouter le parmesan râpé et verser l’huile d’olive au fur et à mesure jusqu’à ce que vous obteniez la consistance souhaitée. Saler, poivrer et ajouter le jus de citron.

Suggestion de pâtes : ce pesto se marie bien avec des penne ou des pipe rigate. Pour une touche encore plus originale et saine, essayez-le avec des pâtes complètes, Barilla of course !

Buon appetito! 

Risotto aux coques, cresson et gingembre

31 Mar

Si vous aimez les mélanges de saveurs, alors cette recette est pour vous. Parfumé et aux notes iodées et légèrement acidulées, ce risotto est très original.

Comme je vous l’avais déjà dit dans mon article réussir son risotto, pour réaliser un bon risotto, pas besoin d’ajouter de la crème et du parmesan, surtout si celui-ci est à base de poisson ou de crustacés. Une noisette de beurre fera l’affaire pour lier le riz et lui donner son fameux aspect crémeux.

IMG_6332

Ingrédients (pour 2 personnes):

170 g de riz
Une trentaine de coques
1 petite oignon jaune
1 carotte
Quelques feuilles de cresson
510 ml d’eau
1 verre de vin blanc sec
1 cœur de bouillon liquide Knorr au poisson
1 petite cuillère de gingembre haché
15 g de beurre
1 gousse d’ail Poivre
Poivre

Hacher l’oignon et le gingembre. Couper la carotte en petits dés. Laver les feuilles de cresson, puis garder quelques feuilles entières pour la décoration et hacher les autres grossièrement. Laver soigneusement les coques.

Commencer par faire revenir dans une poêle une gousse d’ail avec un filet d’huile d’olive, puis ajouter les coques. Verser un ½ verre de vin blanc et laisser évaporer. Couvrir et laisser cuire 6-8 minutes le temps que les coques s’ouvrent. Retirer les coquillages. Filtrer le bouillon (qui servira pour le risotto). Détacher les coques de leur coquille mais en garder quelques unes avec coquille pour la décoration.

Dans une casserole, faire suer l’oignon dans de l’huile d’olive, puis ajouter le gingembre, les dés de carotte et faire revenir quelques secondes. Ajouter le riz et le faire toaster une minute, prenant soin qu’il ne colle pas à la casserole. Ajouter le vin blanc et laisser évaporer, ensuite ajouter le cœur de bouillon et laisser bien fondre. A ce stade, incorporer les coques (sans leur coquille) et le cresson haché, mélanger. Ajouter le jus des coques et laisser évaporer ; puis ajouter une première louche d’eau que vous aurez fait bouillir au préalable et laisser absorber tout en remouant de temps en temps. Répéter l’opération à plusieurs reprises. A fin cuisson, ajouter le beurre afin de lier le risotto.

Dresser dans une assiette et décorer avec quelques feuilles de cresson fraîches et les coques. Servir avec un bon verre de Saint Véran.

Buon appetito !

Carpaccio de bresaola et sa salade de cresson

10 Déc

La bresaola est une charcuterie italienne produite dans la région IGP (indication géographique protégée) de la Valtellina, dans le Nord du pays. Elle est fabriquée à partir de viande de bœuf, puis salée et assaisonnée avec du poivre et des épices. Similaire à la viande de grison, la bresaola est une des charcuteries ayant la plus faible teneur en matières grasses, donc elle est très légère et savoureuse, avec un goût légèrement fumé.

En France on peut la retrouver en grande surface, notamment chez Monoprix ou Auchan, dans le rayon charcuterie libre service et aussi chez les bons traiteurs italiens de quartier.

On peut réaliser des nombreuses recettes à base de bresaola. Pour vous initier, voici une recette qui relèvera toutes les saveurs originales et délicates de cette charcuterie. En plus, c’est une recette minute très simple à faire que vous pouvez même réaliser en semaine quand vous n’avez pas beaucoup de temps pour cuisiner !

bresaola

Ingrédients pour 2 personnes:

1 barquette de brasaola prétrachée

Huile d’olive vierge extra de qualité supérieure

1 citron

Poivre

1 botte de cresson

Préparer une vinaigrette avec l’huile d’olive, le jus du citron et le poivre. Dans une assiette, étaler les tranches de bresaola et faites-les mariner 10 minutes avant de servir. Assaisonner la salade avec la même vinaigrette et saler. Vous pouvez éventuellement servir le carpaccio de bresaola avec des copeaux de parmesan. Si vous préférez, vous pouvez remplacer le cresson par de la roquette.

Buon appetito!

Riso e ceci: soupe de riz et pois chiches

2 Déc

Cette soupe d’origine paysanne est très nourrissante et réconfortante, parfaite avec ce temps d’hiver. Le secret de cette soupe vient de la qualité des pois chiches. En effet, si bien que les pois chiches en conserve soient très pratiques, les pois chiches secs sont bien plus savoureux et gardent leur texture ferme. Il n’existe pas de recette standard pour la soupe riso e ceci, voici ma version avec une touche personnelle…

IMG_6358

 

Ingrédients pour 4 personnes:

200 g de riz arborio

400 g de pois chiches secs

100 g de lardons fumés

1 carotte

2 branches de céléri

50 g de concentré de tomates

1 gousse d’ail

Sel, poivre

Huile d’olive vierge extra

Laurier

Romarin

1 lt de bouillon de poule

Quelques feuilles de cresson (facultatif)

Piment rouge frais (facultatif)

Attention : si vous utilisez les pois chiches secs il faut les pre-tremper dans l’eau avant ! Je vous conseille de le faire la veille, en plaçant les pois chiches dans un grand saladier rempli d’eau pendant toute une nuit. Vous verrez, ils vont doubler de volume !

Le lendemain, égoutter les pois chiches et bien les rincer. Les verser dans une grande casserole pleine d’eau propre (compter au moins 3 fois leur volume d’eau). Porter à ébullition et laisser cuire pendant 1 heure. Égoutter et réserver les pois chiches.

Entre temps, hacher l’oignon, la carotte et le céleri.

Dans une casserole, faire dorer la gousse d’ail, puis ajouter l’oignon, la carotte, le céleri, les lardons et faire revenir une minute avant d’intégrer les pois chiches. Ajouter le concentré de tomates et le riz et faire revenir une petite minute puis ajouter le bouillon, le laurier et le romarin.  Porter le tout à ébullition, puis faire cuire à feu doux une bonne quinzaine de minutes. Attention : le riz et les pois chiches ont tendance à absorber l’eau. La consistance de la soupe doit rester assez épaisse mais ajouter de l’eau si besoin à mi-cuisson.

Puisqu’il me restait du cresson, j’en ai profité pour le ciseler et l’ajouter à la soupe en fin cuisson pour lui donner une touche poivrée et corsée, mais vous n’êtes pas obligés à le mettre si vous ne l’avez pas. Vous pouvez éventuellement ajouter des épinards, du basilic, du persil ou de la coriandre pour apporter une touche verte.

Pour ceux qui aiment les plats épicés, vous pouvez également ajouter un peu de piment rouge (frais ou séché). Une fois prêt, ajouter un filet d’huile d’olive.

Buon appetito !

 

%d blogueurs aiment cette page :