Tag Archives: pois chiches

Farinata

20 Août

Après deux semaines et demi passées en Ligurie (à Moneglia plus précisément, prés des Cinque Terre), j’ai un peu la nostalgie de la cuisine régionale et des spécialités locales telles que le pesto, la focaccia, la farinata ou encore les plats à base de poisson.

La farinata est une sorte de galette à base de farine de pois chiches. Véritable emblème de la street-food italienne, elle s’achète chez le boulanger et se déguste souvent immédiatement quand elle est encore tiède et croustillante ou sinon en apéritif. Son succès dépasse les frontières de la Ligurie et on peut ainsi retrouver des variantes dans d’autres régions d’Italie (comme la Cecina en Toscane ou la Pannella en Sicile) et…même à Nice (la Socca niçoise).

Très facile à préparer à la maison, je vous dévoile ici la recette. Petite cerise sur le gâteau, c’est une recette sans gluten, donc idéale pour tous ceux qui suivent un régime gluten-free.

farinata

Ingrédients :

300 g de farine de pois chiches

1 LT d’eau

½ verre d’huile d’olive vierge extra

Fleur de sel

Poivre

Romarin

Dans un bol, mélanger à l’aide d’un fouet la farine de pois chiches avec l’eau jusqu’à obtenir une pâte lisse (assez liquide, ne vous inquiétez pas, c’est normal d’avoir cette consistance ) et sans grumeaux. La recette classique indique qu’il faut faire reposer la pâte pendant 4 à 5 heures. Personnellement, je ne l’ai jamais fait et le résultat est tout aussi bon, à vous de juger si vous avez le temps ou pas de faire reposer la pâte.

Incorporer ensuite l’huile d’olive à la pâte, ainsi qu’une grande pincée de fleur de sel, du poivre et quelques brins de romarin concassés ; continuer à bien mélanger.

Préchauffer le four à 250°. Huiler les fond et les bords d’un plat à four rond et plat d’un diamètre assez grand (26-28 cm). A défaut, utiliser une plaque à four et y verser directement  la pâte. Enfourner pendant 10 minutes, puis éteindre  le four et allumer le grill, pour que la surface de la farinata devienne légèrement croustillante (environ 10 minutes au grill). Sortir la farinata du four et la laisser refroidir quelques minutes (elle se déguste tiède !). Couper la farinata en petits triangles ou carrés et servir en apéritif.

Buon appetito !

Publicités

Riso e ceci: soupe de riz et pois chiches

2 Déc

Cette soupe d’origine paysanne est très nourrissante et réconfortante, parfaite avec ce temps d’hiver. Le secret de cette soupe vient de la qualité des pois chiches. En effet, si bien que les pois chiches en conserve soient très pratiques, les pois chiches secs sont bien plus savoureux et gardent leur texture ferme. Il n’existe pas de recette standard pour la soupe riso e ceci, voici ma version avec une touche personnelle…

IMG_6358

 

Ingrédients pour 4 personnes:

200 g de riz arborio

400 g de pois chiches secs

100 g de lardons fumés

1 carotte

2 branches de céléri

50 g de concentré de tomates

1 gousse d’ail

Sel, poivre

Huile d’olive vierge extra

Laurier

Romarin

1 lt de bouillon de poule

Quelques feuilles de cresson (facultatif)

Piment rouge frais (facultatif)

Attention : si vous utilisez les pois chiches secs il faut les pre-tremper dans l’eau avant ! Je vous conseille de le faire la veille, en plaçant les pois chiches dans un grand saladier rempli d’eau pendant toute une nuit. Vous verrez, ils vont doubler de volume !

Le lendemain, égoutter les pois chiches et bien les rincer. Les verser dans une grande casserole pleine d’eau propre (compter au moins 3 fois leur volume d’eau). Porter à ébullition et laisser cuire pendant 1 heure. Égoutter et réserver les pois chiches.

Entre temps, hacher l’oignon, la carotte et le céleri.

Dans une casserole, faire dorer la gousse d’ail, puis ajouter l’oignon, la carotte, le céleri, les lardons et faire revenir une minute avant d’intégrer les pois chiches. Ajouter le concentré de tomates et le riz et faire revenir une petite minute puis ajouter le bouillon, le laurier et le romarin.  Porter le tout à ébullition, puis faire cuire à feu doux une bonne quinzaine de minutes. Attention : le riz et les pois chiches ont tendance à absorber l’eau. La consistance de la soupe doit rester assez épaisse mais ajouter de l’eau si besoin à mi-cuisson.

Puisqu’il me restait du cresson, j’en ai profité pour le ciseler et l’ajouter à la soupe en fin cuisson pour lui donner une touche poivrée et corsée, mais vous n’êtes pas obligés à le mettre si vous ne l’avez pas. Vous pouvez éventuellement ajouter des épinards, du basilic, du persil ou de la coriandre pour apporter une touche verte.

Pour ceux qui aiment les plats épicés, vous pouvez également ajouter un peu de piment rouge (frais ou séché). Une fois prêt, ajouter un filet d’huile d’olive.

Buon appetito !

 

%d blogueurs aiment cette page :