Tag Archives: risotto de la mer

Risotto à l’encre de seiche

23 Juil

Le risotto à l’encre de seiche est un grand classique de la cuisine italienne. En plus d’avoir une couleur magnifique et intense, ce risotto est très parfumé et riche en arôme. Retrouvez tous mes conseils pour réussir un bon risotto ici (click). Ci-dessous la recette complète du risotto à l’encre de seiche, que j’ai réalisé à la cocotte minute, pour une cuisson express et un résultat tout aussi bon ! Si vous n’avez pas de cocotte, vous pouvez cuire le risotto de façon traditionnelle, en remuant le riz au fur et à mesure. Le résultat est le même mais la cuisson bien plus longue (20 minutes  pour la méthode traditionnelle Vs 4 minutes à la cocotte).

Ingrédients pour 4 personnes :

300g de risotto (arborio ou carnaroli)

1 oignon blanc

500g de chipirons, soupions ou seiche

2 sachets d’encre de seiche

½ cube de court-bouillon Knorr (facultatif)

1 verre de vin blanc

900 ml d’eau

Beurre

Pour cette recette j’ai utilisé des chipirons, mais vous pouvez également utiliser de la seiche ou des soupions. Commencer par laver et nettoyer le poisson, puis le couper en lamelles.

Hacher l’oignon.

Faire blondir l’oignon dans une cocotte minute avec de l’huile d’olive, puis ajouter les chipirons et laisser revenir une petite minute, déglacer ensuite avec 1 dl de vin. Laisser évaporer, puis ajouter le riz et faire toaster une  autre petite minute, tout en remuant pour ne pas faire coller le riz à la cocotte. Ajouter ensuite le demi cube de court bouillon, l’encre de seiche et le reste du vin, bien mélanger, puis ajouter l’eau et fermer la cocotte minute. Porter la cocotte à ébullition, dès qu’elle commence à siffler, baisser le feu et laisser cuire 3-4 minutes. Ouvrir la cocotte, vous verrez l’eau sera toute évaporée. Vous n’avez qu’à bien remuer, puis ajouter une noisette de beurre et mélanger.

Souvent dans le risotto on ajoute aussi du parmesan, mais puisque nous avons du poisson, le parmesan n’est pas vraiment conseillé car il masquerait le goût des chipirons. Le beurre suffira pour apporter le côté crémeux tout en révélant le goût de l’encre de seiche et des chipirons.

Buon appetito! 

Publicités

Risotto aux coques, cresson et gingembre

31 Mar

Si vous aimez les mélanges de saveurs, alors cette recette est pour vous. Parfumé et aux notes iodées et légèrement acidulées, ce risotto est très original.

Comme je vous l’avais déjà dit dans mon article réussir son risotto, pour réaliser un bon risotto, pas besoin d’ajouter de la crème et du parmesan, surtout si celui-ci est à base de poisson ou de crustacés. Une noisette de beurre fera l’affaire pour lier le riz et lui donner son fameux aspect crémeux.

IMG_6332

Ingrédients (pour 2 personnes):

170 g de riz
Une trentaine de coques
1 petite oignon jaune
1 carotte
Quelques feuilles de cresson
510 ml d’eau
1 verre de vin blanc sec
1 cœur de bouillon liquide Knorr au poisson
1 petite cuillère de gingembre haché
15 g de beurre
1 gousse d’ail Poivre
Poivre

Hacher l’oignon et le gingembre. Couper la carotte en petits dés. Laver les feuilles de cresson, puis garder quelques feuilles entières pour la décoration et hacher les autres grossièrement. Laver soigneusement les coques.

Commencer par faire revenir dans une poêle une gousse d’ail avec un filet d’huile d’olive, puis ajouter les coques. Verser un ½ verre de vin blanc et laisser évaporer. Couvrir et laisser cuire 6-8 minutes le temps que les coques s’ouvrent. Retirer les coquillages. Filtrer le bouillon (qui servira pour le risotto). Détacher les coques de leur coquille mais en garder quelques unes avec coquille pour la décoration.

Dans une casserole, faire suer l’oignon dans de l’huile d’olive, puis ajouter le gingembre, les dés de carotte et faire revenir quelques secondes. Ajouter le riz et le faire toaster une minute, prenant soin qu’il ne colle pas à la casserole. Ajouter le vin blanc et laisser évaporer, ensuite ajouter le cœur de bouillon et laisser bien fondre. A ce stade, incorporer les coques (sans leur coquille) et le cresson haché, mélanger. Ajouter le jus des coques et laisser évaporer ; puis ajouter une première louche d’eau que vous aurez fait bouillir au préalable et laisser absorber tout en remouant de temps en temps. Répéter l’opération à plusieurs reprises. A fin cuisson, ajouter le beurre afin de lier le risotto.

Dresser dans une assiette et décorer avec quelques feuilles de cresson fraîches et les coques. Servir avec un bon verre de Saint Véran.

Buon appetito !

%d blogueurs aiment cette page :