Archive | Pasta RSS feed for this section

Mafaldine à la forestière

16 Nov

Il y a quelque temps, je vous avais proposé des délicieuses Mafaldine aux cèpes frais avec une sauce à base de tomates. Voici une variante de cette recette, cette fois-ci à base d’un mélange de champignons des bois et une sauce à la crème. Comme quoi, en changeant seulement quelques ingrédients on obtient une recette complètement différente.

Ces pâtes sont idéales pour un repas express en semaine. En effet, j’utilise ici un mélange de champignons surgelés. Pratiques et économiques les champignons surgelés peuvent bien vous dépanner quand vous ne savez pas quoi cuisiner le soir. Mais ne vous inquiétez pas, bien cuisinés, ces champignons surgelés feront leur effet !

Ingrédients pour 4 personnes :

400g de Mafaldine

¼ de poireau

Mélange de champignons surgelés (1 sachet, ici de la marque Picard: cèpes, bolets, pleurotes, champignons)

Crème liquide

Romarin

Poivre noir et poivre de Sichuan

Couper le poireau en rondelles. Faire revenir le poireau dans une casserole avec de l’huile d’olive. Ajouter le mélange de champignons et faire cuire pendant une bonne dizaine de minutes. Ajouter le romarin, puis la crème liquide et faire cuire encore quelques minutes. Ajouter du poivre de Sichuan et du poivre noir. Le poivre de Sichuan apporte un vrai plus à cette sauce grâce à son goût frais, citronné et légèrement anisé.

Entre temps, chauffer l’eau et faire cuire les pâtes (9 minutes pour une cuisson al dente). Une fois égouttés, mélanger les pâtes avec la sauce et dégustez !

Buon appetito !

Publicités

Bucatini all’amatriciana comme à Rome

10 Sep

Les bucatini sont un type de pâte long, similaires aux spaghetti mais avec un trou au milieu (en effet « bucato » veut dire « troué » en italien), ce sont des pâtes typiques du Latium. Les bucatini all’amatriciana sont un incontournable de la gastronomie romaine et doivent leur nom à la jolie ville d’Amatrice, désormais tristement connue après le tremblement de terre qui a frappé la ville en 2016. Les pâtes all’Amatriciana étaient à la base un plat de berger, donc une recette assez rustique à base d’ingrédients simples mais très savoureux. Aujourd’hui ce plat est devenu le plat emblématique des trattoria de Rome.

Pour cette recette, vous pouvez bien entendu aussi utiliser d’autres types de pâtes (spaghetti, linguine, penne, rigatoni, etc.), mais je trouve que la forme des bucatini est plutôt sympathique et originale ! Comme je vous disais dans mon article les pâtes tout une histoire, les italiens sont assez exigents avec l’accord pâtes-sauce, chaque sauce s’accorde avec un type particulier de pâtes, dans se cas la texture lisse des bucatini se marie très bien avec le gras du guanciale.

Cette recette est vraiment facile et rapide à réaliser (en 12 minutes chrono), idéale quand vous êtes pressés. A ce propos, ce mois-ci je fais partie du jury du défi de cuisine organisé par le site recettes.de autour du thème recettes vite faites pour une rentrée sans stress. Je vous propose donc cette recette pour vous inspirer. A votre tour d’aller faire un tour sur le site de recette.de pour participer au concours de cuisine, des cadeaux sympa sont à gagner !

Ingrédients pour 4 personnes:

350g de bucatini (ici de la marque De Cecco)

1 boîte de tomates concassées

½ oignon

100g de guanciale (charcuterie italienne de joue de porc que vous pouvez trouver chez votre épicier italien, à défaut vous pouvez utiliser de la pancetta et si vraiment vous ne trouvez pas ces deux ingrédients alors des lardons)

20g de pecorino (fromage italien que vous pouvez trouver chez votre épicier italien. N.B : la recette originale prévoit du pecorino, à défaut vous pouvez utiliser du parmesan )

Piment frais

1 verre de vin blanc

Couper le guanciale en dés ou en lanières et le faire revenir à la poêle pendant quelques minutes. Ajouter l’oignon et cuire encore quelques minutes, puis déglacer avec le vin blanc. Verser ensuite les tomates concassées, ajouter le piment et le sel, puis faire cuire à feu doux pendant 15-20 minutes. La sauce doit devenir plus épaisse.

Entre temps, faire cuire les pâtes dans une casserole d’eau salée. Attention les pâtes doivent rester bien « al dente », donc respecter le temps de cuisson indiqué sur le paquet de pâtes.

Égoutter les pâtes en gardant un tout petit peu d’eau de cuisson puis les verser dans la sauce. Mélanger. Servir de suite avec du poivre et du pecorino.

Buon appetito! 

Salade de pâtes orecchiette

28 Juin

Vous l’avez compris, j’aime bien les orecchiette, ces petites pâtes à forme d’oreille de la région de Pouilles. Je vous propose ici une belle salade estivale, pour vos pique-niques d’été. Une recette végane, simple et rapide à préparer, aux saveurs typiquement italiens.

salade-pates-orecchiette

Ingrédients pour 4 personnes :

350g de pâtes courtes type orecchiette (pâtes à forme d’oreille)

20 tomates cerise

100g d’haricots verts

Une belle poignée d’olives Taggiasche (olives noires de la Ligurie, en vente dans les épiceries italiennes)

Une poignée de pignons de pin

2 cuillères de tapenade noire

Huile d’olive extra vierge

Quelques feuilles de basilic

Sel, poivre et piment d’Espelette

Commencer par préparer la vinaigrette en mélangeant 2 cuillères de tapenade noire avec l’huile d’olive, le basilic ciselé, le sel, le poivre et le piment d’Espelette. Bien émulsionner.

Faire cuire les orecchiette dans de l’eau bouillante salée respectant le temps de cuisson indiqué sur le sachet (important : les pâtes doivent rester al dente).

Entre temps, laver les haricots verts, les couper en 4 et les faire cuire dans de l’eau bouillante salée 5 minutes environ (ils doivent rester al dente aussi). Les égoutter et les passer dans de l’eau froide pour arrêter la cuisson.

Dans un saladier, disposer les haricots verts, les tomates cerise coupées en deux, les olives Taggiasche et les pignons. Égoutter les orecchiette et les passer également dans de l’eau froide, puis les ajouter dans le saladier et verser la vinaigrette. Rectifier l’assaisonnement si besoin.

Déguster frais. Vous pouvez préparer votre salade la veille, la garder au frigo et la sortir une dizaine de minutes avant de servir.

Buon appetito !

Salade de pâtes aux saveurs nordiques

5 Mai

Voici une sympathique recette de salade de pâtes, facile et rapide à réaliser, idéale pour vos repas express en semaine.

Ingrédients pour 4 personnes :

300g de pâtes courtes (type mini penne)

100g de petites crevettes roses décortiquées

100g de dés de saumon fumé

½ concombre

Le jus d’un demi citron

Huile d’olive extra vierge

Sel, poivre

Baies roses

½ bottes d’aneth frais

Faire cuire les pâtes dans de l’eau bouillante salée selon le temps indiqué sur le sachet. Égoutter les pâtes et les passer sous l’eau froide.

Couper le concombre en petits dés. Ciseler l’aneth. Préparer une vinaigrette en mélangeant l’huile d’olive avec le jus de citron, le sel, le poivre et les baies roses. Bien émulsionner.

Dans un saladier, mélanger les pâtes avec les crevettes, le saumon et le concombre. Ajouter l’aneth et verser la vinaigrette. Laisser reposer au frigo 1 heure, puis sortir du frigo 10 minutes avant de servir.

Buon appetito !

Gnocchi crémeux aux aubergines

5 Mar

Je vous propose aujourd’hui des gnocchis faits maison avec une sauce fondante aubergines-mozzarella, une vraie tuerie ! Cette recette est une variante des classiques gnocchi « alla sorrentina », des gnocchi à la sauce tomate gratinés à la mozzarella, auxquels j’ai ajouté des aubergines.

Les gnocchi sont un incontournable de la cuisine italienne et sont très faciles à préparer. Alors suivez pas à pas mes conseils et lancez-vous.

gnocchi-aubergine-mozzarella

Ingrédients pour 4 personnes:

Pour le gnocchi :

1 kg de pommes de terre à chaire farineuse (type bintje)

250g de farine

1 œuf

1 pincée de sel

Pour la sauce :

1 grosse aubergine

2 gousses d’ail

Quelques feuilles de basilic

Coulis de tomate

Huile d’olive

Gros sel

Sucre

1 mozzarella maxi (Galbani)

Laver et couper les pommes de terre en morceaux. Les plonger dans un grand volume d’eau froide salée et faire cuire environ 30 minutes. Égoutter et les réduire en purée, laisser refroidir. Dans un saladier, mélanger la purée, la farine, le jaune d’œuf et saler. Pétrir à la main jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène.

Fariner un plan de travail et former à la main des petits boudins longs de pâte d’une épaisseur de 1 à 2 cm, puis couper en tronçons de 2 cm. Rouler les gnocchis sur le dos d’une fourchette de manière à faire des petites incisions. Les fariner et les disposer sur le plan de travail.

gnocchi-de-pommes-de-terre

Préparation de la sauce : je vous conseille de la préparer à l’avance (la veille idéalement). Couper l’aubergine en dés et saupoudrer de gros sel pour la faire égorger (laisser reposer au moins 30 minutes pour que l’eau sorte). Rincer et éponger les dés d’aubergine avant de les utiliser (car sinon ils seraient trop salées).

Faire revenir les 2 gousses d’ail dans l’huile d’olive pour le parfumer, ensuite les enlever et faire frire les aubergines 15 minutes environ. Verser le coulis de tomate et laisser mijoter à feu doux encore 15 minutes, en ajoutant les feuilles de basilic ciselées. A fin cuisson, ajouter éventuellement une pincée de sucre.

Faire cuire les gnocchi dans de l’eau bouillante salée pendant 2 minutes. Vous saurez que vos gnocchi sont cuits quand ils remontent à la surface. Les égoutter et les mélanger avec la sauce aux aubergines.

Couper la mozzarella en dés et la mélanger avec les gnocchi et leur sauce. Faire chauffer quelques minutes jusqu’à ce que la mozzarella soit fondue.

Buon appetito !

Spaghetti à la bolognaise de poulpe

25 Fév

Vous cherchez une alternative originale à la bolognaise de viande? Alors, cette recette de bolognaise de poulpes est pour vous: parfumée et savoureuse, cette sauce est sublime!

bolognaise_de_poulpe

Ingrédients pour 4 personnes:

400g de spaghetti (ici j’ai utilisé les spaghetti aux oeufs de la marque La Pasta di Angelo, divins….)

1 morceau de poulpe (prenez la tête + quelques tentacules)

½ oignon

1 botte de persil plat

l’écorce d’un demi citron (de préférence bio)

Huile d’olive

Sel, poivre

1 gousse d’ail

Vin blanc

Faire cuire le poulpe. Astuce: pour ne pas avoir un poulpe caoutchouteux, faites cuire votre poulpe une bonne heure dans de l’eau bouillante non salée. A fin cuisson, enlever le poulpe de la casserole pour le faire tiédir mais garder son eau de cuisson (qui va servir pour la cuisson des pâtes). Puisque généralement les poulpes sont assez gros (2 kg ou plus), vous pouvez utiliser une partie du poulpe pour la sauce bolognaise (la tête + quelques tentacules) et garder le reste du poulpe pour faire une salade de poulpe (click).

cuisson_poulpe

Laver soigneusement le citron, enlever l’écorce et l’hacher. Hacher également le poulpe, le persil et l’oignon (chaque ingrédient séparément, c’est important).

Dans une casserole, faire blondir l’oignon et l’ail (enlever l’ail dès qu’il est rissolé). Ajouter ensuite le poulpe et le persil, remuer, ajouter le vin, le sel et le poivre et faire cuire 5 minutes. Juste avant d’éteindre le feu, ajouter l’écorce de citron hachée.

Entre temps, chauffer l’eau qui a servi pour cuire le poulpe et faire cuire les spaghetti (5 minutes pour une cuisson « al dente » si vous utilisez les spagnetti frais aux oeufs, sinon 9 minutes si vous utilisez des spaghetti classiques de blé dur). Je conseille fortement d’utiliser des spaghetti frais car ils se marient à merveille avec la sauce de poulpe (je vous conseille la marque La Pasta di Angelo, au rayon frais en grandes surfaces). Égoutter les spaghetti et mélanger avec la sauce. A déguster avec un verre de Soave.

Buon appetito! 

Orecchiette friarielli et saucisses

29 Fév

Fria…quoi ? Les friarielli ce n’est rien d’autre que des « cime di rape » ou brocoli-rave en Français. Ce légume, méconnu en France, est pourtant très utilisé dans la cuisine italienne. Dans le Sud de l’Italie, l’association brocoli-rave-saucisse se décline sous différentes recettes : pâtes (notamment les fameuses orecchiette dont vous trouverez la recette ci-dessous), pizza, sandwich. En effet, le goût puissant (légèrement amer et piquant) du brocoli rave se marie très bien avec la texture plus grasse de la saucisse.

orecchiette-friarielli-saucisseCousin du choux kale et du brocoli, le brocoli-rave est un légume qui a des super pouvoirs nutritionnels car il est source de vitamines A, C et K ainsi que de fer, potassium et calcium.

En France il est assez difficile de trouver le brocoli-rave, mais vous pouvez néanmoins le trouver chez votre primeur, au marché ou parfois dans les magasins bio. Vous pouvez également tenter votre chance chez chez Tang-Frères ou Paris Store (eh oui, les chinois sont aussi des très gros consommateurs de brocoli rave).

Alors, qu’attendez-vous pour découvrir ce légume !

brocoli-rave-cime-di rapa-friarielli

Ingrédients (pour 4 personnes) :

350g d’Orecchiette (type de pâtes à forme d’oreilles)

½ oignon blanc

500g de friarielli (cime di rapa, brocoli rave)

4 saucisses aux herbes

1 verre de vin blanc sec

Piment frais (facultatif)

Sel, poivre

Hacher l’oignon.  Laver soigneusement les brocolis rave, couper la partie plus dure de la tige, puis les blanchir dans de l’eau bouillante salée pendant 3 à 5 minutes. Les égoutter et les passer à l’eau froide pour arrêter la cuisson, puis les ciseler.

Couper les saucisses en petits morceaux.

Dans une casserole, faire blondir l’oignon avec le piment frais, puis ajouter les morceaux de saucisse et faire revenir à feu vif pendant quelques minutes. Déglacer avec le vin blanc, puis ajouter le brocoli rave et faire revenir à feu moyen encore quelques minutes.

Faire cuire les orecchiette dans de l’eau bouillante salée respectant le temps de cuisson indiqué sur le sachet (important : les pâtes doivent rester al dente). Egoutter les orecchiette et les mélanger avec la sauce.

Servir avec un bon verre de Chianti Riserva.

Buon appetito !

Farfalle aux endives et lardons

6 Jan

Voici une recette originale de pâtes, facile et rapide à préparer le soir en semaine. J’ai crée deux versions de la recette : la rouge (à base d’endives et d’oignons rouges) ou la blanche (à base d’endives et d’oignons blancs). Personnellement, je trouve la rouge plus colorée, mais si vous ne trouvez pas les ingrédients rouges alors vous pouvez la faire avec les endives et les oignons classiques.

farfalle-endives-lardons

Ingrédients pour 4 personnes :

350g de farfalle

1 oignon rouge

3 endives rouges

100g de lardons

Sel, poivre noir, sucre

Poivre de Sichuan

Romarin

1 noix de beurre

Couper les endives tout d’abord en deux et puis en fines lamelles. Hacher l’oignon.

Dans une poêle, faire dorer l’oignon et les lardons puis ajouter les endives et faire revenir à feu vif, jusqu’à ce que le liquide des endives soit complètement absorbé. A mi cuisson, ajouter une pincée de sucre pour enlever l’amertume des endives puis saler et poivrer. Ajouter le romarin.

Entre temps, faire cuire les farfalle dans de l’eau bouillante salée (11 minutes pour une cuisson al dente). Egoutter les pâtes, les mélanger avec la sauce et ajouter un peu de beurre pour bien lier le tout.

Buon appetito !

Pappardelle fraîches aux girolles

8 Nov

Avant que la saison des champignons ne soit finie, j’en profite pour préparer des pâtes fraîches faites maison avec une sauce aux girolles. Vous verrez, faire des pâtes fraîches ce n’est pas si compliqué et vous n’avez même pas besoin d’utiliser une machine à pâtes pour cette recette. Les pappardelle sont des sortes de tagliatelle mais plus larges et aux œufs, elle se marient très bien avec la sauce de girolles.

pappardelle-aux-girolles

Ingrédients pour 4 personnes: 

Pour les pâtes :

4 œufs

400g de farine

Sel fin

Pour la sauce :

1 petit oignon

500g de girolles

1 noisette de beurre

Persil plat

2 gousses d’ail

5 c.à.s de sauce soja

1 petit verre de vin blanc

Poivre

Commencer par préparer les pappardelle. Sur un plan de travail propre, faire un tas de farine avec un trou au milieu et ajouter les œufs et le sel. Bien mélanger avec les mains et travailler la pâte afin d’obtenir une pâte homogène et lisse. Former une boule de pâte et laisser reposer 15-30 minutes.

Fariner ensuite la surface du plan de travail. A l’aide d’un rouleau à pâtisserie, lisser la pâte afin d’obtenir une pâte très fine. A ce stade, rouler la pâte sur elle-même autour du rouleau à pâtisserie. Couper le rouleau de pâte en tranches de 2-3 cm de largeur afin de réaliser des papardelle. Fariner si besoin les pappardelle pour qu’elles ne collent pas les unes avec les autres.

pappardelle-fraîches-maison

Préparer maintenant la sauce en commençant par la préparation des ingrédients. Hacher l’oignon et le persil. Couper la première gousse d’ail en deux et hacher la deuxième gousse.

Nettoyer les girolles mais attention, il ne faut pas les laver car sinon elles vont s’abîmer. Frotter doucement les girolles avec un linge humide, enlever le bout terreux et gratter également les autres parties terreuses. Couper les girolles en morceaux.

Faire dorer la gousse d’ail dans de l’huile d’olive, puis l’enlever une fois qu’elle aura bien parfumé l’huile. Ajouter l’oignon haché et faire blondir. Ajouter ensuite les girolles et faire revenir à feu vif pendant quelques minutes. Déglacer avec le vin blanc. Ajouter la sauce soja et laisser mijoter à feu doux une bonne dizaine de minutes. A fin cuisson, ajouter l’ail, le beurre et le persil haché, puis poivrer.

Faire cuire les pappardelle dans de l’eau bouillante salée pendant 6-8 minutes environ (les pâtes fraîches cuisent plus rapidement que les pâtes de blé dur, donc bien veiller à ce qu’elles ne cuisent pas trop long-temps, il faut qu’elles restent « al dente ». Une fois prêtes, les égoutter et les mélanger à la sauce de girolles.

Buon appetito! 

Pâtes siciliennes aux aubergines et à l’espadon

28 Sep

Ce mois de Septembre, le site recettes.de nous propose un défi auquel je dois absolument participer vu mes origines italiennes. Il s’agit du défi pâtes.

Les pâtes sont un ingrédient tellement versatile et il y a tellement de bonnes recettes, qu’il a été difficile pour moi de choisir LA recette à proposer.

Il est vrai qu’en France les pâtes sont un plat un peu banalisé. Souvent servies en accompagnement et généralement trop cuites, je comprends pourquoi beaucoup de français n’aiment pas forcement les pâtes. Mais savez-vous que les italiens peuvent manger des pâtes tous les jours sans jamais s’en laisser ? Leur secret : toujours varier le type de pâte et la sauce. Qu’il s’agit des simples pâtes à la sauce tomate fraîche ou des sauces plus élaborées à base de viande, légumes ou poissons, les possibilités sont infinies.

Je vous propose alors une recette originale à base de légumes et de poisson. Il ne s’agit pas vraiment d’une recette régionale de la Sicile mais d’une recette à base d’ingrédients typiquement utilisés dans la cuisine sicilienne. C’est une recette ensoleillée et colorée, vous allez adorer le mélange de saveurs et de textures.

Comme je vous disais dans mon billet « les pâtes tout une histoire », pour les italiens l’accord « pâtes-sauce » est très important, il faut donc choisir le bon format de pâte pour aller avec la sauce. Pour cette recette, puisqu’il s’agit d’une sauce assez riche avec plusieurs textures d’ingrédients, je vous conseille un format de pâte court et rayé. Moi j’ai utilisé les « castellane » car elles ont une forme assez élégante et originale, mais vous pouvez également utiliser des « penne rigate » ou des « cellentani »

pates-siciliennes-aubergines-espadon

Ingrédients (pour 4 personnes):

300 g de pâtes (type castellane, penne rigate ou cellentani)

1 grande aubergine

1 tranche d’espadon

½ oignon

½ boîte de purée de tomates en conserve

Deux poignées de pignons

Deux poignées d’olives noires

Une poignée de câpres au sel

1 gousse d’ail

Couper l’aubergine et l’espadon en petits dés. Couper la gousse d’ail en deux et hacher l’oignon. Rincer les câpres et les tremper dans de l’eau chaude pendant une dizaine de minutes pour bien enlever le sel.

Dans une casserole, faire dorer l’ail dans de l’huile d’olive, puis l’enlever de la casserole, ajouter les oignons et les faire revenir quelques minutes. Ajouter ensuite les dés d’aubergine et faire frire une bonne quinzaine de minutes. Ajouter les olives, les câpres et les pignons et continuer à faire cuire pendant quelques minutes, réserver.

Dans une autre poêle, faire revenir les dés d’espadon pendant une dizaine de minutes, puis ajouter le vin et laisser évaporer. Saler et poivrer. Mélanger ensuite l’espadon à la poêlée d’aubergines et ajouter la purée de tomates. Faire revenir à feu doux pendant 10 bonnes minutes. Ajouter les feuilles de basilic ciselé en fin de cuisson.

Entre temps, faire cuire les pâtes dans de l’eau bouillante salée. Bien respecter le temps de cuisson indiqué sur le paquet, les pâtes doivent rester al dente. Egoutter et mélanger les pâtes avec la sauce d’aubergines et d’espadon.

Buon appetito !

 

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :