Archive | Déssert RSS feed for this section

Flan piémontais chocolat-amaretti (Bonet)

18 Mar

Si vous aimez les amaretti (biscuits italiens à base d’amandes, une sorte de macaron sec si on veut), alors cette recette est pour vous. Le bonet est un dessert typique de la région de Turin. En dehors du Piémont, ce dessert est peu connu dans les autres régions, les piémontais gardent bien le secret de ce flan qui est absolument sublime et dont je vous dévoile la recette ici.

Petite précision sur les amaretti: il en existe de deux sortes, les amaretti secs et les amaretti moelleux. Pour cette recette, il faut utiliser ceux qui sont secs, que vous pouvez trouver facilement dans les épicerie italiennes.

Ingrédients:

100g de Amaretti secs

50g de cacao en poudre

750 ml de lait demi écremé

6 jaunes d’œufs

150g de sucre

Pour le caramel : 100g de sucre

½ verre de liqueur (type Amaretto ou Rhum)

Pour la décoration, quelques amaretti

Préchauffer le four à 180°.

Mélanger les œufs avec le sucre afin d’obtenir une crème aérienne, homogène et claire en couleur. Hacher les amaretti et les réduire en poudre fine (garder quelques amaretti entiers pour la décoration). Mélanger les amaretti avec le cacao et la crème aux œufs. Verser le lait et la liqueur et bien mélanger.

Préparer entre temps le caramel en faisant fondre le sucre dans une casserole sans mélanger.

Dans un moule à cake en silicone, verser le caramel puis la crème du bonet. Faire cuire au bain marie dans le four pendant 45-50 minutes à 180°. Sortir le bonet du four et laisser refroidir, puis mettre au frigo pendant 1 heure minimum (l’idéal serait 3 heures ; je vous conseille même de préparer ce dessert la veille). Démouler le bonet et décorer avec les amaretti entiers.

Buon appetito! 

Carnaval à Venise avec les chiacchiere

7 Fév

Les chiacchiere sont des bugnes italiennes fines et croustillantes que l’on mange pendant la période du carnaval. En Italien « chiacchiere » signifie papotage, bavardage. Je ne sais pas pourquoi cette spécialité a été nommée ainsi. Originaire de Rome, cette spécialité est connue dans tout le territoire italien sous le nom officiel de « chiacchiere », même si chaque région a sa variante régionale. Par exemple, en Ligurie on les appelle aussi « bugie », en Toscane «cenci », à Venise « galani », dans la région du Lazio «frappe ».

Les chiacchiere sont habituellement frites dans un bain d’huile, même il existe aussi la version light cuite au four. Je vous dévoile ici les 2 modes de cuisson.

Ingrédients pour environ 40 chiacchiere:

500g de farine

50g de beurre

3 œufs

Le zeste d’un citron

1 sachet de levure chimique

50g de sucre

30g de grappa ou eau de vie

1 pincée de sel

Huile de tournesol pour la friture (optionnel, pour la version frite)

Sucre glace pour la finition

Ustensiles de cuisine :

Une machine à pâte

Une roulette dentelée

Mélanger tous les ingrédients afin d’obtenir une pâte lisse et homogène. Former une boule et  laisser reposer la pâte 1 heure au frigo. Couper ensuite la pâte en 4 portions.

Fariner la surface d’un plan de travail, puis aplatir chaque portion de pâte avec la paume de la main. Passer ensuite chaque morceau de pâte dans la machine à pâtes à plusieurs reprises afin d’obtenir une épaisseur d’environ 2 mm. A l’aide d’une roulette dentelée, tailler des rectangles de 5 x 10 cm. Faire deux entailles au milieu du rectangle, dans le sens de la longueur du rectangle.

Version frite:

Faire frire les chiacchiere quelques instants jusqu’à ce qu’elles soient croustillantes et tout légèrement dorées. Les disposer sur du papier absorbant pour enlever l’excès d’huile et laisser refroidir. Saupoudrer les chiacchiere de sucre glace.

Version au four:

Préchauffer le four à 190°. Mettre du papier sulfurisé sur une plaque du four, puis y disposer les rectangles de pâte. Humidifier chaque rectangle avec quelques goutes d’eau (cela empêchera la pâte de sécher pendant la cuisson). Enfourner et laisser cuire 7-8 minutes. Sortir les chiacchiere du four, les laisser refroidir et saupoudrer de sucre glace.

Variantes :

Vous pouvez remplacer la grappa/eau de vie par d’autres types de liqueurs type Marsala, Rhum ou Cointreau. Pour parfumer votre pâte, vous pouvez remplacer les zestes de citron par l’écorce d’orange ou une gousse de vanille. Dans la recette classique, on saupoudre de sucre glace mais pourquoi pas utiliser du chocolat fondu, dans ce cas, trempez vos chiacchiere dedans, quelle gourmandise!

Buon appetito !

Pandoro farci

22 Déc

Le Pandoro est le cousin du Panettone, une sorte de brioche ou de kouglof italien que l’on mange uniquement pendant la période de Noël. Ici en France il est moins répandu que le Panettone mais on peut tout de même le trouver dans les épiceries italiennes ou dans certaines grandes surfaces.

Traditionnellement on saupoudre le Pandoro avec du sucre glace et on le déguste tout simplement avec du « Spumante dolce » (une sorte de crément italien sucré). Aujourd’hui je vous propose une recette plus élaborée de Pandoro farci avec des fruits de bois et une crème pâtissière parfumée à la vanille et à l’orange.

pandoro-farci

Ingrédients :

1 pandoro

1 boîte de myrtilles

1 boîte de groseilles

Pour la crème :

1 L de lait demi écremé

4 jaunes d’oeufs

8 cas de sucre

6 cas de farine

1 cas de maizena

1 gousse de vanille

1 fève de tonka

L’écorce d’une demie orange

Commencer par préparer la crème pâtissière. Faire chauffer le lait avec la gousse de vanille, la fève de tonka et l’écorce d’orange. Retirer du feu avant que le lait frémisse. Dans un bol, mélanger à l’aide d’un fouet les œufs avec le sucre jusqu’à ce que la couleur devienne plus claire. Incorporer petit à petit la farine et la maïzena et mélanger toujours à l’aide du fouet jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse sans grumeaux. Verser un peu de lait dans le bol et bien mélanger afin de dissoudre tous les grumeaux. Verser ensuite le contenu du bol dans la casserole avec le restant du lait et faire cuire à feu moyen en remuant constamment jusqu’à ébullition. Votre crème aura pris une consistance épaisse et vous pourrez ainsi arrêter la cuisson. N’oubliez pas d’enlever la gousse de vanille, la fève de tonka et l’écorce d’orange, puis laissez tiédir la crème pâtissière.

Couper le pandoro en tranches. Garder le sucre glace qui est dans la boîte pour la décoration.

Farcir le pandoro en alternant une tranche de gâteau et une couche de crème. Saupoudrer de sucre glace. Garnir avec les groseilles et les myrtilles.

Déguster avec un bon verre de spumante dolce.

Buone feste !

Budino di pane

19 Fév

Il vous reste du pain de la veille chez vous et vous vous apprêtez à le jeter car il est devenu tout sec? Il serait bien dommage car il y a plein de façons dont on peut l’utiliser! Spontanément, je pense à la chapelure. A la place d’acheter de la chapelure toute faite en grandes surfaces, vous pouvez vous la fabriquer vous même en hachant du pain sec.

Sinon, voici une autre idée originale pour utiliser les restes du pain. Il s’agit d’un dessert très facile et pour le coût très économique à faire. « Budino » veut dire « flan » en Italien. Je vous invite alors à découvrir une recette de flan un peu différente et très savoureuse.

 Ingrédients :budin de pan 3

Pain sec (l’équivalent de 2 baguettes de pain)

1L de lait

4 œufs

le zeste râpé d’un citron

50g de Raisins secs

Sucre (à la fois pour préparer le caramel (8 cuillères à soupe ) et aussi pour le gâteau (10 cuillères à soupe)

Liqueur (au choix : Rhum, Cointreau, Grand Marnier ou liqueur de mandarine)

Important : pour cette recette, le pain doit être bien sec. Couper le pain en morceaux et le faire tremper dans le lait jusqu’à quand le lait est complètement absorbé (30 minutes environ).  Faire tremper les raisins dans la liqueur. Ajouter ensuite les œufs, le sucre, le zeste de citron et les raisins au pain et remuerez avec une cuillère de façon à obtenir une pâte assez homogène.

Préchauffer le four à 230°.

Préparer un caramel et l’étaler dans un moule à charlotte (l’étaler à la fois sur le fond et sur les côtes du moule). Ajouter ensuite la pâte de pain et faire cuire à bain marie au four pendant 1 heure environ.  Sortir le gâteau du four, le laisser refroidir et ensuite démouler. Puis le mettre au frigo. Ce gâteau se déguste frais. Si vous avez des invités, vous pouvez tranquillement préparer ce dessert la veille.

Buon appetito!

Gâteau fondant poires-ricotta

21 Nov

Le gâteau de ricotta et poires est un gâteau haut et moelleux idéal pour le petit déjeuner ou le goûter. Ce gâteau est sain et léger car il est sans beurre! Alors, qu’attendez-vous pour le savourer sans trop culpabiliser! 

IMG_6295

Ingrédients :

1 boîte de ricotta, soit 250g

2 poires mûres de taille moyenne

2 œufs

180g de farine

1 sachet de levure pour gâteaux

120g de sucre

1 sachet de sucre vanillé

L’écorce d’un citron

Sucre glace

 

Préchauffer le four à 180°C.

Couper les poires en tout petits morceaux. Dans un saladier, mixer la ricotta avec le sucre normal et le sucre vanillé. Ajouter l’écorce d’un citron que vous aurez râpé au préalable. Ajouter ensuite les œufs et bien mélanger. Puis ajouter la farine et la levure et mélanger encore afin d’obtenir une pâte lisse sans grumeaux. Pour finir incorporer les poires.

Enfourner et faire cuire le gâteau 45 minutes. Sortir du four et laisser refroidir. Saupoudrer de sucre glace.

Buon appetito!

 

Gâteau glacé de Noël

26 Déc

Je suis tombée sur la recette du frozen Christmas pudding de Jamie Oliver, un gâteau glacé à base de panettone, fruits confits, glace vanille et liqueur. Même si cette recette n’est pas typiquement italienne, elle est faite à base d’ingrédients italiens et elle est visuellement très jolie à voir (et très gourmande aussi!).

Je me suis lancée, en adaptant un peu la recette et je suis très contente du résultat! Vous allez adorer! Épatez vos convives à Noël avec ce magnifique gâteau festif !

frozen christmas bombe

Ingrédients:
1 panettone de 500g
1 pot de glace vanille (ex Haagen Daz)
Pistaches
Noix de pécan
Fruits confites (mandarines, oranges, melon, etc.)
Cranberries (ou cerises griottes)
Liqueur (Marsala, Vin Santo ou Amaretto)
1 tablette de chocolat 70% cacao

Utiliser un saladier/bol en verre ou en acier comme moule. Disposer du film transparent dans le bol. Cela permettra de démouler facilement le gâteau.

Couper 4-5 tranches de panettone et les disposer sur le film transparent dans le bol de manière à couvrir entièrement la surface du bol. Entre temps, faire légèrement fondre la glace. Mélanger la glace avec les fruits confits, les pistaches, les noix de pécan, les cerises (ou les cranberries). Bien remplir l’intérieur du gâteau avec ce mélange de glace et de fruits. Recouvrir le gâteau avec 2-3 tranches de panettone. Arroser le gâteau avec la liqueur. Couvrir le saladier avec du film transparent. Pour finir, prendre une assiette et bien presser sur le gâteau à fin de rendre le gâteau plus homogène. Mettre au congélateur minimum 4 heures, même si je vous conseille de préparer ce gâteau à l’avance (vous pouvez même le préparer plusieurs jours avant).

Dégustation : sortir le gâteau du congélateur et le mettre au frigo environ 2 heures avant de le servir. Juste avant de servir, faire fondre le chocolat. Démouler le gâteau et verser le chocolat chaud. Servir et déguster aussi tôt.

Buon Natale ! (Joyeux Noël)

Castagnaccio

24 Nov

C’est un dessert typique de la région Toscane. Il est fait uniquement avec de la farine de châtaignes, donc idéal si vous avez des allergies au gluten. Sans œuf et sans sucre, il est assez léger ! Régalez-vous sans culpabiliser !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ingrédients:
500g de farine de châtaignes
800 ml d’eau
6 cuillères d’huile d’olive
100g de pignons
80g de raisins secs
Romarin
un pincée de sel

Préchauffer le four à 200°.

Trempez les raisins dans de l’eau tiède. Entre temps, mettez la farine dans un bol, ajoutez une pincée de sel et puis ajoutez l’eau au fur et à mesure pour obtenir une pâte homogène et assez liquide.

Égoutter les raisins et les ajouter à la pâte, ensemble avec les pignons (garder une petite quantité de raisins et pignons pour la décoration).

Huilez le fond d’un plat à tarte/à pizza bas et rond (30-40cm), puis étalez la pâte et garnissez avec le romarin, les pignons et les raisins que vous avez mis de côté. Si vous n’avez pas de plat à tarte de cette taille, alors vous pouvez mettre le castagnaccio directement sur une plaque de cuisson, toujours en huilant le fond de la plaque.

Ajoutez un filet d’huile d’olive et enfournez pendant 30 minutes à 200° jusqu’à quand il se soit formée une fine croute sur le dessus.

Buon appetito !

%d blogueurs aiment cette page :