Halte aux idées reçues!

La cuisine italienne s’invite souvent dans la cuisine des français, mais parfois les recettes ne sont pas exécutées correctement ou certains ingrédients sont utilisés différemment qu’en Italie. Voici les idées reçues les plus fréquentes sur la cuisine italienne :

Les pâtes sont un accompagnement

forchettata Qui n’a jamais servi un plat en sauce avec des tagliatelle, des escalopes à la milanaise avec des spaghetti ou des coquillettes avec du jambon ? Eh bien, en Italie c’est un sacrilège ! Aucun italien ne servira jamais des pâtes en accompagnement avec de la viande ou un poisson. Les pâtes sont un plat à part entière, en Italie on parle de « primo piatto ». Elles peuvent être précédées par des antipasti et sont suivies d’un « secondo piatto » (plat de viande ou de poisson servi avec de légumes). Parfois les pâtes sont servies en « piatto unico » (plat unique), dans ce cas là on utilisera une quantité plus importante de pâtes (compter 60-80g de pâtes pour un primo piatto et 100-120g pour un piatto unico)
Il y a une sauce adaptée pour chaque type de pâte, alors, qu’attendez-vous, variez les plaisirs ! Dans ce blog, vous trouverez de nombreuses recettes de pâtes. Lisez également mon article « les pâtes tout une histoire » pour connaitre différents trucs et astuces.

Pour avoir un risotto crémeux il faut forcement ajouter de la crème et beaucoup de parmesan

risotto Une fois j’ai assisté à un cours de cuisine en France où le chef montrait comment faire un risotto. Et là, gros shock, il a mis une tonne de crème et de parmesan en disant que c’était pour rendre le risotto bien crémeux. J’ai même vu des gens ajouter du mascarpone dans le risotto !
Tout d’abord, en Italie nous ne mettons presque jamais de crème ou de mascarpone. En effet, ces ingrédients masquent le vrai goût du risotto e le rendent gras et lourd. Aussi, souvenez-vous, dans mon article « ingrédients de base », je disais qu’en Italie on cuisine très rarement avec de la crème !
Il faut savoir que le risotto est déjà crémeux par nature. En effet, c’est l’amidon du risotto qui le rend crémeux. Pour obtenir un résultat encore plus crémeux, vous pouvez ajouter une noix de beurre et un peu de parmesan (mais attention, pas en quantités industrielles car là aussi, le parmesan cache le vrai goût du risotto). Découvrez tous les secrets pour réussir un bon risotto ici. Sinon dans ce blog vous trouverez des nombreuses recettes de risotto.

Dans la sauce carbonara il y a de la crème

Dans la véritable sauce carbonara italienne il n’y a pas de crème. Voici la recette originale de la carbonara :

lardons crus #1

uovo

parmigiano grattuggiato
3 jaunes d’œuf
Des lardons fumés
½ oignon
Parmesan
Sel, poivre

Faire cuire des pâtes (je conseille des spagnetti) dans de l’eau bouillante salée. Faire dorer l’oignon et les lardons. Mélanger les pâtes avec les lardons et l’oignon, puis ajouter les jaunes d’œuf, le parmesan, saler, poivrer et bien mélanger le tout !

Sur les lasagne ou la pizza on met du gruyère râpé

lasagne Autre faux pas ! Sur les lasagne on ne met rien d’autre que de la mozzarella et du parmesan ! Idem pour les pizzas, pas de gruyère please ! Nous ne sommes pas en Suisse….pour sublimer vos pizzas, utilisez la véritable mozzarella di bufala comme à Naples.

Avec la pizza on boit du vin rosé

nastro-azzurro-peroni-beer-online-1310794617 Eh bien non ! En Italie, le vin rosé n’est pas très à la mode. Tout le monde boit de la bière avec la pizza. Les bières les plus adaptées ? Une Peroni ou une Nastro Azzurro, car elles sont assez légères, mais bien gazeuses et se boivent facilement ! Essayez pour croire…

Les coquillettes sont des pâtes typiques italiennes

coquillettes Désolée du vous décevoir là encore mais ce format de pâtes n’est pas utilisé en Italie et surtout pas cuisiné de façon si banale avec du beurre, du jambon et du gruyère. Nous ne les mangeons non plus en gratin.
Je crois que ce format de pâtes a plutôt été inventé par Panzani (marque française de pâtes). De Cecco et Barilla proposent également dans leur assortiment des coquillettes, mais si vous faites gaffe tous les noms de modèles de pâtes de ces deux marques sont en italien à l’exception des coquillettes, où le nom est bien traduit en français. Cela c’est parce que ce format a été inventé exprès pour le marché français, en Italie il n’existe pas ! Si vraiment vous ne pouvez pas vous empêcher de les acheter, alors optez plutôt pour une recette de coquillettes en soupe, façon pistou ou minestrone. Mais attention, les coquillettes ont tendance à ne pas bien tenir leur cuisson, donc attention à bien respecter le temps de cuisson al dente !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :